Fediverse is not dead

Il y a eu un déluge de réactions, à la suite de la mort de witches.town(ça fait vraiment bizarre de le dire...), mais aussi de blocage d’instance et des dramas. Ainsi, une bonne tassée de gens s'est sentie obligée, avec une altitude bien lamentable, qui se plaignait que le fediverse n’était plus qu’un fantôme, que le concept de base n’était pas respecté. En feignant un roman historique, beaucoup se sont permit de donner et d’imposer leurs points de vue, en martelant qu’iels avaient raison (oui, j’utilise l’écriture inclusive, et je vous emmerde). Non seulement, cette vision des choses est biaisée, mais elle est aussi représentative de la vision des choses de beaucoup de personnes, qui hurlent à la défense de la liberté d’expression, tout en refusant de respecter celleux qui ne pensent pas comme elleux (tout en le reprochant aux autres). C’est totalement débile.

Pour commencer, parlons un peu au niveau technique : Mastodon utilise ActivityPub et Ostatus pour communiquer avec les autres instances, tout comme Pleroma, et Gnu Social (qui utilise seulement Ostatus). Ce sont des standards OUVERTS. Contrairement à ce que pas mal de personnes ont pu dire, la communication entre Mastodon et les autres est possible, même si la philosophie est différente. Plusieurs fois, diverses personnes utilisant Gnu Social, ont crié à la trahison et ont pleurniché parce que Mastodon n’était pas calqué sur Gnu Social : en évoquant une « liberté d’expression », un élitisme. Mastodon a plusieurs particuliarités : import d’émojis, blocage d’instances, gestion des pièces jointes et des Content Warning (CW). Là où les gens sur Mastodon font attention pour mettre des CW quand il faut, cela fait plusieurs fois que beaucoup d’utilisateurs⋅ices de Pleroma et Gnu Social ne font pas le moindre effort pour faire un minimum attention. Heureusement, l'exception confirme la régle: il y a beaucoup d'utilisateurs•ices de Gnu social et de pleroma qui sont sympathiques et tolérant•e•s.

Cependant, le fin fond du problème est là : il y a eu des blocages en masse d’instances qui foutaient la merde. Quand je dis foutre la merde, c’est faire souffrir consciemment les autres en les discriminant(un brin de transphobie, d’homophobie, de racisme, d’enbyphobie, de misogynie) en balançant des méchancetés, en se moquant de celleux qui n’ont pas un bon niveau en informatique. Et là ce n’est plus vraiment de l’informatique, mais de l’éthique et de la remise en question.

Quand l’on parle que le fediverse est en train de se fendre juste parce que des gens en ont marre d’en prendre plein la gueule à tout bout de champ et souhaiterait avoir la paix, y a quand même un gros problème, et il ne vient sûrement pas du fediverse et du gens du fediverse mais celleux qui imposent leurs points de vue en interdisant à des instances et à des utilisateurs⋅ices d’user de leurs droits : celui d’être tranquille. Si l’on prône la libération des gens des GAFAMs et de ce genre d’outils remplis de gens néfastes, ça n’est pas pour avoir à les supporter sur un réseau social où l’on censé avoir le contrôle. Pour ce qui est des dramas, il n'y a pas autant de mépris quand des libristes se tapent sur la gueule. Dans le cas du dernier drama, c'était bien au delà de divergence d'idées. Bref, ce n'est pas totalement la question ici. Ce n’est pas à quelques utilisateurs⋅ices de dicter un principe au fediverse, sinon autant retourner se cuire le cul chez les GAFAMs. Et contrairement à ces utilisateurs⋅ices, celleux qui veulent avoir la paix n’ont jamais rien imposé (enfin si vous y croyiez, c’est que vous avez un petit problème). Pour être plus clair, si se fédérer signifie devoir laisser apparaître et pulluler les intolérant⋅e⋅s et autres, au risque d'affecter la santé à tout les niveaux des utilisateurs, c'est NON! Une instance francophone connue (et peu maintenue) soutient le principe de "free speech", résultat, une tassée de gens sont venus faire des leçons aux autres en les prenant de haut, et en plus en les discriminant.

Certaines personnes ont même avancé que « les safistes avaient infiltré l’équipe github de mastodon et qu’iels refusaient leurs questions et leurs améliorations ». Cela s’appelle juste de la paranoïa, comparable aux classiques et lamentables « judéo maçonniques », « illuminatis », « bobos gauchistes islamos gauchistes ». Non seulement parce que je le redis, mais c’est de la PARANOÏA et que ces soit disant améliorations et questions visaient surtout à enlever les possibilités de modérations sur Mastodon.

Comme je l’ai déjà dit au début de ce court billet de blog, non le fediverse n’est pas mort et n’est pas prêt de l’être. Déjà parce que la population sur Mastodon ne cesse d’augmenter, et aussi parce que les échanges sont de plus en plus qualitatifs (et l’étaient déjà beaucoup par rapport à des réseaux sociaux classiques). Aussi parce que ça ferait plaisir aux con⋅n⋅e⋅s que l’on abandonne cet outil de libération, juste pour leurs caprices personnels.

lanargeek

Contact par mail  ----   Retrospring  ----   Mastodon   ----   Matrix

2 commentaires

Écrire un commentaire

L'email renseigné ne sera pas publié sur le site.

Quelle est la quatrième lettre du mot pfbueu ? :