Les extensions que j'utilise sous Firefox

J'utilise un bon paquet d'extensions mais je vais vous décrire celles que je considère comme indispensables, en espérant que cela suffise pour être tranquille au niveau de la vie privée.

La première extension dont il faut parler, c'est Ublock Origin . Bloqueur de pub bien plus neutre qu'Adblock Plus, il fait son job et est léger. Franchement, rien à dire depuis que je l'ai installé.

La deuxième extension, c'est HTTPS Everywhere qui force le https sur tout les sites. C'est pratique pour éviter de tomber sur un site imitant celui de sa banque :D

La troisième, c'est mystiqueff , ma préférée. Elle ouvre des onglets en arrière plan, ce qui a pour conséquence d'empêcher les régies de pub de vous attribuer des goûts précis. Des fois, ça fait ramer un peu le tacot (une vidéo youtube peut parfois s'ouvrir du coup) mais le probable ralentissement en vaut la peine.

La quatrième, c'est Lightbeam , qui permet de visualiser le tracking, pratique pour remuer celui-celle qui n'a rien à cacher.

En plus technique, je conseille Umatrix qui bloque carrément tout les scripts extérieurs aux pages consultées. Certains sites n'aiment pas trop ça, donc il faut voir au cas par cas.

En se basant sur les écrits de privacytools.io , il y a pas mal d'autres trucs à faire :
Il s'agit de bidouillages dans le about:config

privacy.firstparty.isolate = true Cela permet d'isoler le navigateur des choses qui pourraient identifier l'utilisateur (exemple: cookies).

privacy.resistFingerprinting = true
Contre le fingerprinting.

privacy.trackingprotection.enabled = true Protection contre le tracking implantée par Mozilla

browser.cache.offline.enable = false
Désactiver le cache

browser.urlbar.speculativeConnect.enabled = false
Désactive l'autocomplétation des URL dans la barre d'adresse.

dom.battery.enabled = false
Désactive le tracking du niveau de la batterie.

dom.event.clipboardevents.enabled = false
Désactive la notificication quant au copier-coller.

geo.enabled = false
Désactive la géolocalisation.

media.navigator.enabled = false
Désactiver l'accès au micro et à la caméra

webgl.disabled = true
Désactiver WebGL

javascript.options.discardSystemSource=true
Désactive l'accès aux infos systèmes

privacy.donottrackheader.enabled=true
Active l'utilisation d'un header do not track

privacy.userContext.enabled=true
Cela permet d'activer les contextes, pour cloisonner

camera.control.face_detection.enabled=false
Désactive la reconnaissance facile

toolkit.telemetry.enabled=false
Désactive la télémétrie.

extensions.pocket.enabled=false
Désactiver Pocket

dom.vibrator.enabled=false
Désactiver le vibreur(intéressant pour les mobiles et tablettes)

dom.vr.oculus.enabled=false
Désactiver la réalité virtuelle

Dell Inspiron 15 3000-3552

Voilà quelques photos du pc portable en question.

Ce billet de blog est écrit à la manière de Sebsauvage , pour décrire les possiblités d'une petite machine fournie avec une distrib Gnu/Linux.

MON AVIS:

Premier démarrage:

J'ai le pc depuis deux jours, et j'en suis plutôt content. Je l'ai reçu comme prévu sous Ubuntu 14.04. Au premier démarrage, il m'a demandé plusieurs informations.

Quelques points positifs sont déjà ressortis:

L’écran très bon avec une luminosité suffisante. Les couleurs ne sont pas mauvais, et l’écran n’agresse pas trop les yeux.

Le stockage est pas le plus rapide mais il y a de quoi faire en espace disque.

Le clavier est excellent, avec une led pour le verrouillage majuscule. Vraiment dommage qu'il n'y en ai pas pour le verrouillage numérique.

Pour ce qui est de la fluidité, même avec Unity (la 14.04 avait encore Unity), c'est très fluide. J'ai installé Fifa 08 et SimCity4 dessus, et il n'y a aucun problème. Le processeur est peu gourmand, et peu puissant, même s'il semble rivaliser au niveau benchmarks avec le T6570 du HP 6830S.

La batterie a une bonne autonomie, au minimum vital sans connexion réseau, en utilisation normale, il faut compter 6 heures d'autonomie, un peu moins si le lecteur dvd/le bluetooth est utilisé.

Pour le réseau, tout est PARFAITEMENT reconnu. C'est totalement out of box ! Merci le chipset atheros qui fournit le bluetooth et le wifi. Il n’ y a que les BSD qui n’aiment pas cette carte réseau.

Pour les points négatifs :

Le touchpad est un peu trop sensible et il faut fouiller dans les paramètres pour désactiver le défilement avec les doigts sur le touchpad complet. Sinon, le touchpad est tellement sensible que c'est ultra facile de faire n'importe quoi.

Les problèmes avec les drivers pour la partie graphique Intel. J'ai été obligé de redémarrer plusieurs fois de force le pc car le démarrage d'un live usb ne marchait pas. Heureusement, j'avais prévu plusieurs iso pour m'amuser. C’est une bonne source de galère, mais ça permet d’apprendre:)

METHODE POUR FAIRE FONCTIONNER LA PARTIE GRAPHIQUE


Il faut mettre ces paramètres  dans /etc/default/grub pour ne plus avoir aucun problème d'écran noir au boot, et de gestion de la luminosité. La distribution utilisée dans ce fichier de conf est Linux Mint Sylvia.  Attention au sudo update-grub à faire après l'édition.

GRUB_CMDLINE_LINUX="rd.lvm.lv=fedora/root rd.lvm.lv=fedora/swap nomodeset i915.modeset=1 rhgb quiet"

A noter que si vous n'aimez pas Ubuntu du tout, Viradié, qui a le même ordi , a réussi à installer Manjaro  dessus. J'ai essayé aussi, et ça fonctionne plutôt bien, malgré quelques petits problèmes de boot parfois. Mais aucun problème de stabilité.


Voici donc une liste non exhaustive des distributions fonctionnelles :
  • Manjaro
  • Linux Mint
  • Fedora/Viperr
  • Calculate
  • Debian
  • Ubuntu
  • Anarchy Linux

  • Celle qui ne fonctionne pas :

  • Solus


  • Quelques liens: Avis d'un site web roumain
    Celeron N3060
    Manuel Technique
    Fiche Technique
    Avis en anglais
    Reflasher un bios propre sur les Dell Inspiron avec une clé USB
    A boy and his blog – Dell Inspiron 15 3000 faire fonctionner le touchpad sous Debian, Ubuntu et Fedora
    PassMark - Intel Celeron N3060 @ 1.60GHz - Price performance comparison
    Dell Inspiron 3552 - iFixit

    Fediverse is not dead

    Il y a eu un déluge de réactions, à la suite de la mort de witches.town(ça fait vraiment bizarre de le dire...), mais aussi de blocage d’instance et des dramas. Ainsi, une bonne tassée de gens s'est sentie obligée, avec une altitude bien lamentable, qui se plaignait que le fediverse n’était plus qu’un fantôme, que le concept de base n’était pas respecté. En feignant un roman historique, beaucoup se sont permit de donner et d’imposer leurs points de vue, en martelant qu’iels avaient raison (oui, j’utilise l’écriture inclusive, et je vous emmerde). Non seulement, cette vision des choses est biaisée, mais elle est aussi représentative de la vision des choses de beaucoup de personnes, qui hurlent à la défense de la liberté d’expression, tout en refusant de respecter celleux qui ne pensent pas comme elleux (tout en le reprochant aux autres). C’est totalement débile.

    Pour commencer, parlons un peu au niveau technique : Mastodon utilise ActivityPub et Ostatus pour communiquer avec les autres instances, tout comme Pleroma, et Gnu Social (qui utilise seulement Ostatus). Ce sont des standards OUVERTS. Contrairement à ce que pas mal de personnes ont pu dire, la communication entre Mastodon et les autres est possible, même si la philosophie est différente. Plusieurs fois, diverses personnes utilisant Gnu Social, ont crié à la trahison et ont pleurniché parce que Mastodon n’était pas calqué sur Gnu Social : en évoquant une « liberté d’expression », un élitisme. Mastodon a plusieurs particuliarités : import d’émojis, blocage d’instances, gestion des pièces jointes et des Content Warning (CW). Là où les gens sur Mastodon font attention pour mettre des CW quand il faut, cela fait plusieurs fois que beaucoup d’utilisateurs⋅ices de Pleroma et Gnu Social ne font pas le moindre effort pour faire un minimum attention. Heureusement, l'exception confirme la régle: il y a beaucoup d'utilisateurs•ices de Gnu social et de pleroma qui sont sympathiques et tolérant•e•s.

    Cependant, le fin fond du problème est là : il y a eu des blocages en masse d’instances qui foutaient la merde. Quand je dis foutre la merde, c’est faire souffrir consciemment les autres en les discriminant(un brin de transphobie, d’homophobie, de racisme, d’enbyphobie, de misogynie) en balançant des méchancetés, en se moquant de celleux qui n’ont pas un bon niveau en informatique. Et là ce n’est plus vraiment de l’informatique, mais de l’éthique et de la remise en question.

    Quand l’on parle que le fediverse est en train de se fendre juste parce que des gens en ont marre d’en prendre plein la gueule à tout bout de champ et souhaiterait avoir la paix, y a quand même un gros problème, et il ne vient sûrement pas du fediverse et du gens du fediverse mais celleux qui imposent leurs points de vue en interdisant à des instances et à des utilisateurs⋅ices d’user de leurs droits : celui d’être tranquille. Si l’on prône la libération des gens des GAFAMs et de ce genre d’outils remplis de gens néfastes, ça n’est pas pour avoir à les supporter sur un réseau social où l’on censé avoir le contrôle. Pour ce qui est des dramas, il n'y a pas autant de mépris quand des libristes se tapent sur la gueule. Dans le cas du dernier drama, c'était bien au delà de divergence d'idées. Bref, ce n'est pas totalement la question ici. Ce n’est pas à quelques utilisateurs⋅ices de dicter un principe au fediverse, sinon autant retourner se cuire le cul chez les GAFAMs. Et contrairement à ces utilisateurs⋅ices, celleux qui veulent avoir la paix n’ont jamais rien imposé (enfin si vous y croyiez, c’est que vous avez un petit problème). Pour être plus clair, si se fédérer signifie devoir laisser apparaître et pulluler les intolérant⋅e⋅s et autres, au risque d'affecter la santé à tout les niveaux des utilisateurs, c'est NON! Une instance francophone connue (et peu maintenue) soutient le principe de "free speech", résultat, une tassée de gens sont venus faire des leçons aux autres en les prenant de haut, et en plus en les discriminant.

    Certaines personnes ont même avancé que « les safistes avaient infiltré l’équipe github de mastodon et qu’iels refusaient leurs questions et leurs améliorations ». Cela s’appelle juste de la paranoïa, comparable aux classiques et lamentables « judéo maçonniques », « illuminatis », « bobos gauchistes islamos gauchistes ». Non seulement parce que je le redis, mais c’est de la PARANOÏA et que ces soit disant améliorations et questions visaient surtout à enlever les possibilités de modérations sur Mastodon.

    Comme je l’ai déjà dit au début de ce court billet de blog, non le fediverse n’est pas mort et n’est pas prêt de l’être. Déjà parce que la population sur Mastodon ne cesse d’augmenter, et aussi parce que les échanges sont de plus en plus qualitatifs (et l’étaient déjà beaucoup par rapport à des réseaux sociaux classiques). Aussi parce que ça ferait plaisir aux con⋅n⋅e⋅s que l’on abandonne cet outil de libération, juste pour leurs caprices personnels.

    Bilan : Linux, politique et réseaux sociaux

    Il était temps pour moi de faire le bilan, au vu du nouveau flingage du site et du blog. Des revirements successifs que j’ai fais pour au final en arriver là.

    Autant commencer avec le meilleur (ou pas) : Linux (ou Gnu/Linux) pour les plus chiant⋅e⋅s.

    Ou pour ratisser plus large : le logiciel libre.

    Je suis sur Linux depuis plus de deux ans, et j’ai seulement commencé à savoir l’utiliser pleinement.

    J’ai testé pleins de distributions, qui demandent un niveau variable : ça va de la distribution pour débutant⋅e⋅s (et c’est pas péjoratif), à l’utilisateur⋅ice avancé⋅e et à l’utilisateur⋅ice expérimenté⋅e. Et aussi de la fixed-release à la rolling release.

    Chaque distribution a son modèle,mais c’est de la merde. Trop de distributions ont le même modèle et partage la même base, mais à chaque fois, c’est mal fini, ça plante, c’est lourd. Et encore, il faudrait parler des distributions qui ont un modèle discutable : sur le plan éthique(envoi de données, personnes peu aimables et peu accessibles), sur le plan technique( mélange entre du fixed et de la rolling, trop de dépôts extérieurs). Beaucoup de distributions sont inutiles, et surcôtées pour ce qu’elles font. Et puis l’utilisateur⋅ice final s’en fout, iel ne verra que l’interface graphique finale donc l’environnement de bureau. Il suffit juste de changer de thème ou d’environnement de bureau pour quelque chose de légèrement différent.

    Donc vu que c’est de la merde, ça a permit de faire le nettoyage, et de virer certaines distributions suite à plusieurs tests.

    Tout ça permet de s’adonner à l’utilisation de distributions avec une vraie éthique derrière (et pas du léchage de rms). Une distribution avec une vraie éthique derrière, c’est juste une distrib qui fout la paix à son utilisateur, en le respectant, avec un contrat social et quelque chose qui garantit que ses droits fondamentaux seront respectés. Droits fondamentaux qui incluent le respect des religions, de l’ethnie, de l’orientation sexuelle, du genre et beaucoup d’autres choses importantes. A quand un contrat social inclus dans toutes les distributions ?

    J’ai arrêté de suivre plusieurs blogueur⋅e⋅s qui avaient tendance à partir dans le fanatisme aveugle, et dans la bêtise. Et puis, lire des personnes qui n’en ont rien à tirer de la tolérance et du respect des autres, c’est pas très intéressant. Ce qui est encore plus drôle, c’est quand ces personnes partent dans de l’élitisme, et se permettent de rabaisser celleux qui n’ont pas leurs connaissances, et de tacler également s’iels estiment que vous êtes de trop. Tout ce qui influence est donc mauvais par nature : facile de trouver un bouc émissaire, et de le donner en pâture à ses suiveurs⋅euses. Facile d’imposer une vision des choses, en sortant que c’est véridique.

    Essayez donc de convaincre celleux qui suivent aveuglement qu’elles ont torts, c’est foutu. Même avec des faits et chiffres. A un moment donné, il est nécessaire d’arrêter la complaisance et de défendre des choses qui ont tout sauf besoin d’être défendues, juste pour les personnes derrière.

    Et tout ça amène à se séparer de ces personnes malgré leurs qualités.

    Au niveau de la politique, le même reproche est à faire : les gens sont inconscients et suivent trop. Et ça en devient lassant. Les histoires d’alliance avec des partis confusionnistes, haineux m’ont profondément dégoûté, et m’ont motivé à m’isoler de tout ce bazar latent qui ne fait rien avancer.

    Pour les réseaux sociaux, je ne pense pas arrêter. J’ai mis fin en juillet à facebook, twitter, snapchat et énormément de sites et de jeux rendants dépendants. En novembre ou en décembre, je sais plus, j’ai tué instagram. Et franchement, ça me manque pas du tout, j’ai l’impression avec mastodon de ne pas être exploité.

    Contrairement à ce que beaucoup de personnes m’ont dit, le serveur à base de pentium4 n’a pas craqué et tient largement la route. J’ai essayé d’amener du monde sans succès, mais je suis mauvais en communication. Peut-être que d’autres personnes débarqueront du jour au lendemain.

    Mais le principal,c’est pas le nombre d’utilisateurs mais la qualité des échanges. Et là dessus, mastodon est imbattable. Aucun réseau social ne m’a autant attiré. La grande majorité des personnes présentes sur mastodon sont formidables, réfléchies, attachantes, drôles, réconfortantes, réconfortées.

    Quelques comptes à suivre :

    https://imaginair.es/@Elanndelh

    https://mastodon.xyz/@Panda_Fuligineux

    https://social.mochi.academy/@shiro

    https://cybre.space/@lulucybrelu

    https://eldritch.cafe/@fluffy

    https://social.mochi.academy/@Hiraelle

    https://unixcorn.xyz/@Bat

    https://eldritch.cafe/@baerd

    https://eldritch.cafe/@Mirima

    https://xn--pnibles-bya.xn--transposes-i7a.eu/@Ophelia

    https://cybre.space/@DarckCrystale

    https://biscuit.town/@Teenwhistle

    https://pipou.academy/@shad

    https://arkham.cafe/@Shyfon

    https://eldritch.cafe/@Sylvhem

    https://eldritch.cafe/@camepicenes

    https://framapiaf.org/@Aznorth

    Archives: rétrospective informatique personnelle et histoire de ce blog

    2003-2004-2005

    J'ai commencé à voir un pc vers ces années, pc qui fonctionne toujours (utilisé par ma mère) dont je ne pourrais jamais m'en débarrasser. Un bon vieux pentium 4 avec 512mo et Windows XP dans un boîtier Heden pourrave et une alimentation advance. Pc utilisé en duo avec une multifonction canon qui fonctionne toujours elle aussi. L'ensemble avec l'écran et l'imprimante avait coûté 500-600€. Fallait vraiment trop lancer de truc en même temps avec le peu de mémoire qu'il avait, et le disque dur interne de 80go a été vite rempli. Ccleaner et Defraggler étaient les meilleurs alliés sous XP. Que de bons souvenirs.
    Par contre impossible d'avoir en temps réel les dernières versions des programmes et autres. La raison est simple :il y a 13ans il était impossible d'avoir internet dans ma commune. Mais à l'époque ça n'avait aucune importance, les galettes (CD) inclus dans les magazines informatiques de qualité (ou pas) fournissaient des logiciels utiles et des jeux (souvent en shareware). Sinon fallait acheter le logiciel et sa licence, comme Universalis (excellentissime encyclopédie, même si Encarta était utilisée avant). Pareil pour office, Office 2003 et Clippy me faisait bien marrer quand j'étais petit, tout comme les assistants de recherche Windows qui cherchaient mais qui trouvaient pas grand chose).

    2006-2007

    Je n'étais pas encore hyper grand (dans les 7-8ans), je n'envisageais pas l'ordinateur comme un réel outil. Et puis le temps passé derrière un écran n'était pas important, je ne trouvais pas l'informatique intéressant non plus.
    Mais en parallèle de l'utilisation du PC qui n'était pas toujours fluide, on m'avait permit d'utiliser une petite merveille, dépassé technologiquement mais attirante :-D Une machine à écrire des temps modernes avec un écran LED, un très bon clavier, un traitement de texte hyper agréable à utiliser et.. des jeux sur disquette. Cette machine, je l'ai d'ailleurs ressortie aujourd'hui, tout fonctionne sauf l'écran. Cette merveille est une Brother IW840ic de 1998.J'ai même passé plus de temps dessus que sur le pc classique ! Cette bête avait un charme fou, comparé aux ordinateurs actuels. Je dois en avoir une photo, si je la retrouve, je la mettrai dans la galerie

    2007-2008

    Plus tard, encore un autre outil informatique m'a marqué : un jouet qui avait l'apparence d'un ordinateur mais qui franchement était sympathique. Un Intellectus de la marque Yeno. Outre le fait qu'on pouvait apprendre plein de trucs, gamin avec les jeux éducatifs dessus, il y avait la possibilité d'apprendre le Basic dessus. Cette machine était équipée d'un écran led en noir et blanc. Mais le manuel qui était fourni avec permettait réellement d'avoir de bonnes bases en informatique, apprendre le Basic dessus était assez marrant. Le seul problème c'est que ça fonctionnait sur piles, mais le miracle, c'est que ça consommait que dalle, à ce que je me souviens. Et c'était possible d'avoir encore plus de jeux en achetant des cartouches séparément. Je n'ai pas vu sortir de jouets aussi intéressants depuis cet Intellectus, qui ne datait d'ailleurs même pas de ma génération, et il fonctionne encore très bien.

    2009-2010

    7 ans après l'achat du pc qui a pris l'habitude de ramer sous xp, internet arriva en bas débit par chez moi, sauf que ce pc n'avait pas de modem. Heureusement, mon frère qui avait acheté un pc portable, un HP 6830S prêta le pc pour se connecter à internet durant un an ou deux. J'adorais le bruit du modem avec pour se connecter avec, 10ans de retard sur une technologie, merci la campagne.. Il fallait noter à chaque fois le temps passé connecté à internet, et impossible de rester connecter toute une journée, c'était une trentaine d'heures par mois maximum. Sans compter que c'était une galère incroyable à configurer. La hotline orange a dû bien s'amuser la journée où il fallait tout paramétrer et activer.
    Malgré les restrictions, j'ai pu tester des jeux onlines, Guerres tribales, qui a d'ailleurs été quasiment totalement pompé par Supercell pour clash of clans. Et j'ai commencé à m'adonner au téléchargement de musique en mp3 depuis YouTube, de la bonne vieille musique commerciale pour mon lecteur mp3. C'était de la sous marque achetée à la fnac pour 25€, mais du ultra compétitif et increvable. Il a tout vécu ce pauvre lecteur mp3.
    La découverte d'Internet, ça a fait changer ma vision de l'informatique.

    2011-2012

    Il fallait attendre deux ans de plus pour avoir du haut débit, de l'adsl, grâce à un zozo qui a foncé dans le boîtier France Télécom de la commune, et détruit quelque peu les maisons autour. Autant dire qu'avec l'adsl, ça a tout changé. J'ai pu faire pas mal de jeux en ligne sur jeux.fr, jeuxjeuxjeux.fr ou d'autres sites de ce genre... En flash... Avec 512mo de mémoire vive sur l'unique pc de la maison, c'était du sport. J'avais quelques jeux hors ligne du genre FIFA qui tournait sans problème avec une carte graphique plus performante que celle intégrée.
    Les systèmes d'exploitation libres, je ne connaissais absolument pas.
    Puis vinrent les bugs, le pc qui freezait des qu'une vidéo YouTube était lancée c'était déjà arrivé en bas débit avec l'ordinateur portable hp avec 3go de ram. Le rajout de 512mo de ram supplémentaires et une réinstallation de windaube ont résolu le problème. Pour le hp, c'était sûrement un bug du pilote de la carte graphique intégrée, XP avec 3go de ram c'était royal.

    L'année suivante(2012), on m'offrit une petite Archos 43it, sans Android market d'installé de base, avec Android Froyo et 256mo de ram. Et malheureusement avec un écran resistif. Archos était une marque réputée avant l'arrivée des bouses iPhone, puis c'est devenu une marque de rebadgage et de merdes ultras low cost avec Arnova.
    A mes débuts sur Android, je croyais qu'on pouvait utiliser des logiciels Windows dessus 😂La petite Archos était agréable à regarder mais ramait et buggait souvent, les boutons étaient ultra fragiles et capricieux et l'écran... Comment dire, catastrophique. La batterie n'était pas amovible mais elle avait un super design bien salissant. C'était l'époque où il y avait le mini HDMI et l'usb otg sur les tablettes tactiles. Et vu qu'il n'y avait pas d'android market dessus, fallait l'installer avec les arc tools, c'était super simple sinon la recherche d'apk hors store était galère car point de YalpStore. J'ai pu découvrir Skype et une pelleté d'applications débiles, c'était simple, je testais tout, j'ai pratiqué l'utilisation d'applications qui étaient payantes mais rendues gratuites grâce aux cracks.Et non, je n'ai pas honte :D

    2013:J'ai eu comme cadeau le mythique galaxy young gt6310, dit la bête sauvage. Épais comme un pavé mais fallait pas le balancer aux flics, personne ne mérite de recevoir un galaxy young. Son design était copié du s3 et il était bourré de bloatwares, il l'est toujours d'ailleurs. Vendu 130€ à l'époque, maintenant on a des excellents téléphones à ce prix là, du genre des zenfone, des moto g, des xiaomi. J'ai déjà parlé de ce magnifique téléphone jetable qui peut donner des cauchemars avec sa mémoire de poisson rouge. Il laggait déjà à peine allumé... Et je parle même pas de son autonomie, catastrophique.
    Même si c'était pas vraiment la fête, Android 4.12 était bien meilleur que la 2.2, ou en tout cas, plus agréable à voir.

    2014

    L'année où j'ai passé mon brevet, j'ai récupéré deux ordinosaures, un compaq et un truc donc je ne me souviens plus du nom. Avec Windows 98 first et second édition, c'était un enfer d'utiliser les deux. J'allais sur internet avec Opera 11 😂. En voulant les bidouiller au lieu de réviser, je les ai cramé tout les deux, je m'en veux encore, ça aurait pu être des serveurs sous Linux maintenant que j'y pense, mais ils étaient assez bruyants.

    Coup de chance après ce fiasco je patiente puis je récupère après un Dell Précision 340, un pc que je possède toujours. Il était entreposé, je l'avais récupéré avec un autre pc de 1995, un autre Dell qui a du subir la foudre. Le sauvetage a été accompli par un ami informaticien qui est sûrement le gars le plus sympa du monde.
    Le Dell Precision 340 était vivant, avec juste quelques tracas. Il fallait juste remboiter l'unique barrette de mémoire vive de 256mo et réformater son disque dur qui était corrumpu (RAW!). Une énigme qui persite toujours, il était censé avoir 512mo de ram, mais j'en ai trouvé que 256mo, je me demande bien où est passé la seconde barrette de ram... LA RDRAM coûte cher mais à ce point là...

    J'ai donc pu ressortir un des écrans cathodiques que j'avais déjà récupéré avec les 2 pc barbecues. Mais vu le Dell avait une sortie vidéo en AGP, mon ami informaticien m'a donc mis une vieille ati gratuitement (une 9250). J'ai donc tenté d'installer une réinstallation de xp sur le pc, sans succès car je m'étais trompé de version
    . Avec les pc sous Windows 98, j'avais commencé à me renseigner sur Linux sans franchir le pas, je connaissais de nom pas mal de distributions pour vieux pc. Mais par trouardise, j'ai retenté d'installer xp avec la bonne version et ça a fonctionné. Office 2007 fonctionnait sans problème dessus mais il fallait pas mettre d'antivirus au risque de voir la mémoire vive pleine et devoir éteindre brutalement le pc. J'ai donc été sur internet avec ce pc sous Xp pendant un an sans antivirus juste à la fin du support de xp. C'était pire que stupide.

    C'est aussi cette année là que je me suis mis à bloguer, grâce à Frédéric Bezies et Coreight. En fait, je les avais contacté pour faire un article dans le journal de mon lycée à propos de la loi renseignements et de fil en aiguilles, je me suis lancé tout seul, en ouvrant un blog (pourrave) sur Wordpress.com. Blog qui n'avait aucun intérêt et que j'ai supprimé peu après par pression familliale. Néanmoins, je me souviens de l'accueil très sympathique des autres blogueurs.

    2015:

    La même année; j'ai ouvert un compte face2book.
    J'ai réouvert un blog sur Wordpress.com, reflingué aussitôt, le deuxième de toute la série, à cause du manque de temps.

    2016 :

    Peu avant le bac de français et de sciences de la fin d'année, j'ai investi dans une raspberry pi2, en me gourant de boîtier et en me faisant escroquer. Mais à persévérer j'ai pu tâter du Linux, et accessoirement le faire crasher(raspbian).
    Tout ce que je testais partait n'importe comment, j'installais tout et n'importe quoi, plusieurs environnements de bureau, alors que je me servais du pi en vnc. Autant dire que kde avec un giga de ram, ça donnait des sueurs froides. J'ai du réinstaller mon pi cinq ou six fois car je saturais la carte sd et je ne savais pas nettoyer toutes mes conneries.
    A force de merder le truc, j'ai fini par avoir les bases et je commençais à maîtriser mon pi. A ce moment là, la carte sd a décidé de merder totalement, il fallait tout recommencer à zéro.
    J'ai testé Ubuntu mate, c'était bien, c'était ergonomique mais c'était lourdingue. J'ai essayé une manip et boom.. Crashé. J'ai donc remis raspbian, que je maîtrisais bien.
    J'avais laissé tombé le blogging pendant un petit bout de temps, mais ça me manquait.

    J'ai réouvert un blog une fois de plus dans le mois de novembre.J'ai pu commencer à m'auto hébergé. En prenant Pluxml pour mon blog et en installant quelques services qui étaient simples. J'ai appris un tas de trucs, tout les jours... Mais ça commençait à recrasher... Et boom, j'ai tout reperdu... Dégouté.... Heureusement que j'avais des sauvegardes de mon blog, mais j'avais perdu un billet de blog au passage.. Ce fut le troisième nom de domaine

    2017

    Puis à nouveau une panne, je suis passé à yunohost basé sur debian. C'était top ! Je n'avais rien à gérer et ça m'arrangeais car les exams blancs et les vrais exams arrivaient. C'était agréable de rien gérer, fallait faire quelques mises à jour de temps en temps. J'ai même réussi à autoheberger une boîte mail dessus.
    Mais étant donné que mon blog recevait à recevoir de plus en plus de visiteurs, les autres services commençaient à être de plus en plus lent. En passant, je précise que mon pi servait uniquement de serveur durant cette période. L'autre inconvénient était de passer par le Wi-Fi d'orange pour pouvoir publier un billet de blog car il était impossible de passer par l'adresse du pi (je connais pas encore le fichier hosts). Et vu que j'étais sur Yunohost, impossible d'installer blogotext.

    Les billets de blogs que je publiais n'étaient pas encore très fouillés, je n'avais pas un engagement total pour Linux car Windows était installé sur les ordis de la maison, ça traînait le passage sous Linux, par manque de confiance à ce que je me souviens.

    Et voilà, encore un plantage ! J'ai tout reperdu une fois de plus mais étant donné que les fichiers du site Web étaient hébergés sur un disque dur externe, ça n'était pas hyper grave.
    J'ai profité de l'occasion pour tester arch Linux, et j'ai eu du mal à le quitter par la suite. Php 7 dessus c'était cool de l'avoir en avance, mon pi avait été relié à un écran entre temps, ça ne laggait plus vraiment ça fonctionnait du tonnerre. Je cranais avec, et j'étais fier de maîtriser quelque chose qui apparaissait indomptable. Merci internet pour tout tes tutoriels :3 C'est dans cette période que j'ai utilisé blogotext pour ce blog, ça devait être le quatrième nom de domaine en tout.

    Ce que je regrette le plus, c'est d'avoir accepté d'avoir héberger le blog d'un ami, mais à cause des plantages et de mes choix vite-changeants, le référencement et le nombre de visiteurs étaient totalement bousillés.

    Je suis donc repassé sur des hébergeurs gratuits, mais la plupart du temps ceux ci étaient en maintenance ou affichaient mal mon blog. J'ai fais avec et j'ai laissé temporairement mon pi prendre la poussière. Les plantages du pi étaient dus à l'alimentation de merde qui faisait n'importe quoi et qui était bonne pour la poubelle. Je paniquais car je n'avais pas le temps de m'occuper de tout ça, à cause des exams blancs.
    Thuban, ce sauveur, une fois de plus: au moment du lancement des chatons de la 3hg team, il avait accepté d’héberger mon blog gratuitement et m'avait filé un sous domaine 😊 J'ai donc pu, grâce à lui; continuer à bloguer.
    Peu après, hop passage sur slitaz puis Antix sur mon vieux Dell, ça l'a ressuscité.. Je l'utilise toujours sous Antix avec DWM, ça dépote. Pour l'un des premiers xp sortis, c'est un retour aux affaires.

    Entre temps, entre les épreuves du bac j'ai collé une recalbox sur mon pi, à moi GTA2 sur PS1 👊Pas très très légal mais franchement je me vois mal payer des trucs aussi vieux qui ont déjà rapporté une tonne de fric.
    Reste plus qu'à rajouter un émulateur psp, les shin budokai attendent toujours leur tour, j'ai déjà fini ces deux jeux en émulation sur mon vieux Dell, ça défoule.

    Pour le pc qui avait été acheté avec une imprimante, passé à 1go quelques années avant, je l'ai mis en dualboot pour ma mère Antix avec Fluxbox et XP (au cas où) au début du mois de juillet.
    Fluxbox avec un thème qui va bien évidemment, et un raccourci vers l'excellent cahier des débutants, la débutante en informatique qu'est ma mère l'utilise désormais avec plaisir.
    Il y a des problèmes de chauffe qui persistent, surtout en pleine été, le pc fait un bruit d'avion, et monte vers 75°C. Et juste quelques bugs avec la connexion ethernet donc internet qui saute ou qui rame à plein.

    Ma volonté d'indépendance a repris le dessus, suite à la récupération de quatre vieux ordinateurs, je me suis remis à l'auto hébergement. D'abord sous Antix en Testing, avec Apache et php7 puis OpenBSD. Les performances n'avaient rien à voir.
    Au niveau de mon pc perso, c'était la même config, d'abord sous Antix, puis sous Debian pure. L'augmentation de la mémoire vive sur ces deux ordinateurs en a fait de très bons pc/serveurs, quoique peu puissants par rapport aux tas de boue modernes.
    Dans le même temps, je continue ma dégafamisation en recensant tout les comptes que j'utilise et en rentrant les mots de passe sur Keepass. Je supprime enfin mon compte facebook et mon compte twitter.

    Le mois d'après, je fais le ménage et je supprime une palanquée de comptes. J'ai encore mon compte mastodon, framasphère et quelques trucs encore utiles ou insupprimables pour les moment.
    Je n'utilise plus que des services libres et/ou auto hébergés.

    Septembre, c'est la rentrée, et je me prends à la gueule en tant qu'étudiant un établissement qui bosse qu'avec Google Drive ou des outils et systèmes microsoft. Avec un peu de dégoût; j'ai réouvert un compte google.

    En novembre, sur le plan perso, j'ai réouvert un compte instagram pour rester en contact avec des personnes que j'apprécie. J'ai également récupéré le pc portable que j'ai évoqué précédemment, passé sous Debian (Df-Linux), un vrai chauffage celui là. Il y a un fossé de puissance entre le Core2duo de ce pc et le pentium4 de tout les autres.
    Depuis mi novembre, le HP est en réparation, toujours chez mon ami informaticien, c'est pas une priorité.

    J'ai récupéré le pc portable en question en décembre. Et je me reprends les problèmes d'uefi made by hp.


    2018:

    Au mois de janvier, j'ai supprimé à nouveau mon compte Twitter puis instagram.

    Ça a suivi par un énième bazardage de certains billets de blog, puis au niveau des OS installés où j'accroche à la distribution Solus. J'ai essayé de trouver la distribution la plus légère possible mais ce fut un échec et un retour de plus sous Debian à cause de ce foutu uefi. Fin janvier, je lance mon instance mastodon en quittant openbsd pour debian sur le serveur. En février, je booste le serveur en ram grâce à un généreux donateur. Je bazarde debian pour solus os sur le pc fixe. Et je me tente à Gnome sur le pc portable.

    D'ailleurs, en parlant du pc portable, l'écran commence à rendre l'âme et l'ordinateur lui même devient infernal à utiliser (60°c sur les poignets 😂). J'envisage donc l'achat d'un nouveau pc portable, en partant sur de l'occasion puis du neuf. Le pc vaut largement son prix, et il fait largement le job.
    Au niveau du blog, retour à pluxml et retour à freshrss pour la veille, pour des raisons pratiques. Mais j'adore quand même blogotext.

    Au dernier jour de février, énorme plantage de ma box, avec disparition du dhcp. Et aussi changement d'ip du serveur toutes les 10 secondes. Avec un peu de patience, tout est reparti.

    Au mois d'avril, à nouveau le grand ménage et passage à Grav partout. Puis finalement, passage à un cms statique tout bête: picocms